Les applications du drone dans l’agriculture

Cela fait bien trop longtemps que je n’ai pas eu le temps de faire ici un petit article alors il allons-y. Pour l’occasion je vous propose de parler d’une des nombreuses applications de l’usage du drone dans l’agriculture !

Utiliser un drone dans l’agriculture, beaucoup pense uniquement à l’épandage ou à la surveillance de la biomasse d’un terrain. On le sait, les agriculteurs s’équipent de plus en plus pour les seconder lors de leurs activités. Le drone est un outil de précision aux multiples facettes et de très nombreux modèles d’aéronefs sont employés dans cette activité. L’une des applications est encore peu connue, il s’agit du survol méthodique des champs avant les fauchages pour sauver les faons, très présents en et grand danger en cette période de reproduction. Je vous parlerai des autres applications comme l’inspection technique ou encore la surveillance d’animaux dans un autre article, promis.

Le drone au secours des faons dans les champs

L’utilisation du drone est simple et précise. Avant de devoir effectuer la fauche, l’agriculteur contact le droniste professionnel pour convenir d’un rendez vous de vol. Une fois sur place, le pilote, moi aujourd’hui par exemple, prend note de la zone à surveiller pour calculer ses plans de vols et adapter sa méthodologie.

La suite est simple, le drone est dans les airs et quadrille méticuleusement les parcelles à surveiller. Un vol de précision qui demande à la fois de vérifier avec attention la position du drone pour un vol sécurisé, de s’assurer d’un recouvrement satisfaisant de la zone pour le ne pas rater d’animal caché dans les hautes herbes et de voler à suffisamment basse altitude pour s’assurer de bien voir ces bébés au repos.

Une fois repérés, les faons sont reconduits dans des bois voisins, délogés avant la fauche par les agriculteurs ou encore isolés sous une caisse pour que le professionnel ne les touche pas lors de son travail de fauche. Une manière simple, écologique et économique de préserver la faune tout en assurant un travail de qualité pour le monde agricole. En effet, outre le traumatisme de tuer ou mutiler ces animaux, la méthode permet de lutter contre les bactéries qui se retrouvent dans les bottes de foins après le drame et rendent le tout impropre à la consommation pour le bétail.

La méthode Invictus Drone

Pour sauver les faons, deux méthodes sont utilisées pour ma part.

Le thermique, on se lève tôt pour débusquer ces petits pères !

L’utilisation d’une caméra thermique est une évidence dans ces missions. Le principe est de voir très rapidement la position des animaux cachés dans les hautes herbes. L’avantage du thermique est de pouvoir balayer plus rapidement des zones plus larges. Nous pouvons voler bien plus haut et les repérer rapidement.

L’image et la mise en situation de l’agriculteur avec l’immersion

Sans thermique ou pendant des périodes de la journée où la chaleur n’est pas mon alliée, j’utilise la caméra 4K de mes machines pour débusquer ces petits bébés. Pour m’assurer des démasquer, j’équipe l’agriculteur de DJI Goggles, un casque d’immersion. En gros, je mets les yeux de l’agriculteur … dans mon drone. Cela lui permet de me guider au dessus de ses parcelles. En meilleur connaisseur de ses exploitations, l’agriculteur est à même de repérer des activités animales. Cela a l’intérêt de pouvoir être fait quelle que soit la chaleur et donc à tout moment de la journée. En effet, en plein après-midi, impossible de distinguer un animal par caméra thermique sur un champ surchauffé par le soleil. Le désavantage de la technique est le temps passé. Pour s’assurer de trouver les faons, je me dois de faire voler mon drone bien plus bas et donc le vol durera bien plus longtemps pour bien parcourir toute la parcelle. Mais le résultat vaut bien le temps passé !

dji goggles

 

DroneTechniques
Concilier coronavirus et stratégie marketingUne vidéo drone de communication qui passe à la télé ?Une agence de drone à Rennes qui agit au Cambodge !Législation des drones en 2020, quels changements ?

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies J'accepte